Computermuseum der Fakultät Informatik deutsch english

Madas 20a

Bild: Vue totale

<<< *** >>> ^^^

Constructeur: W. Egli Type: 20A Année: 1951 (construction 1935) Technologie: cylindres cannelés de Leibniz moteur électrique Prix: RM 3500,- (1935)

Au début du 20e siècle on commençait de faciliter le travail des "valets de calculations" au calculateurs mécaniques en ajoutant un moteur électrique auxiliaire. L'opérateur n'avait plus besoin de tourner la manivelle, mais d'appuyer un bouton qui déclanchait une rotation de l'axe principale. A partir d'environ 1925 les constructeurs étaient capables d'automatiser la division et la multiplication, qui sont composées d'une série de soustractions, additions et décalages. On attachait donc à l'unité arithmétique, qui constituait une simple machine à calculer, un genre de contrôle micro-programmé faisant automatiquement les opérations plus complexes. Il est intéressant que c'est plus facile de réaliser une division automatique qu'une multiplication automatique. Ces calculateurs automatiques étaient si sensationnels qu'on les appelait "super automate". Le nom MADAS est un acronyme pour: Multiplikation, Automatische Division, Addition und Subtraktion (Multiplication, division automatique, addition et soustraction)

Documents retour à la page d'entrée